Qui sommes nous ?

Pourquoi “LA BRUJA” ?

Le groupe est né un jour de pleine lune. La pleine lune est associée à la femme, au cycle de la vie, à la fécondité, aux forces mystiques. La Bruja (la sorcière) est, en Occident, la figure de la femme persécutée, opprimée pour ce qu’elle est. La chasse aux sorcières du moyen-âge, comme à Salem, en est un bon exemple.

A l’autre bout du monde, en Amérique Latine, la Bruja chante avec la force de la Pachamama, accompagnée du chœur des toutes les femmes qui font partie de sa vie, grand-mères, mères, sœurs et amies… elle raconte sa vie, les histoires vécues, le quotidien, l’amour, la tristesse, la haine et sa lutte au jour le jour.

Mais aussi La Bruja a l’esprit jeune, comme disait Violeta Parra : “Elle est revenue a ses à 17 ans après d’avoir vécu un siècle” donc elle est énergique, hyperactive, folle, osée.

Comment est-elle née ?

Le projet La Bruja est né de la rencontre en 2017 de six femmes, ayant en commun leur engagement dans des réseaux culturels, musicaux et féministes Toulousains.
De notre besoin d’ouvrir une place pour faire entendre nos voix en tant que femmes, naissent alors plusieurs compositions. Celles-ci mélangent l’espagnol et le français, nous permettant d’exprimer notre vécu, nos idées et nos luttes au quotidien.
Telle une potion, La Bruja est une fusion des mondes musicaux et des origines de chaque musicienne.  Elle est l’héritière du rythme ancestral des percussions latines exprimant toute l’énergie qui naît de ses entrailles.

Qui sont ses membres ?

• Natalia Urzua (chant / charango / percussions)
• Justine Rivers-Moore (clarinette)
• Justine Meyer (accordéon)
• Lolita Todeschini (guitare basse)